Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Liens

13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 14:05
VAREGO-'Epoch'

ARGONAUTA RECORDS/ 2016

 

 

Varego, quatuor de Arenzano, petite bourgade de la commune de Gênes, en Italie. un des poulains de l'écurie d'Argonauta Records, nous revient, après son ep « Blindness of the sun » qui avait Jarboe en featuring sur un titre ( rien que ça..) pour un second album qui ravira les amateurs de progressive-post-sludge.

 

Alors, si l'introduction sonne comme un riff de post-rock que n'aurait pas renié un Explosions in the Sky, ne vous arrêtez pas à cela. On peut dire que l'album début vraiment à 2:15 lorsque avec son agressivité caractéristique Varego nous délivre son étrange mixture sonore. Les riffs sont incisifs, s’imbriquant les uns aux autres pour former un patchwork auditif unique dans son genre. Si on pense de temps à autres à des groupes tels que Mastodon, Baronness, il serait tout simplement stupide de limiter les transalpins à ces deux groupes tant, à mon avis, l'élève a dépassé les maîtres sur ce « Epoch ».

 

La grande force de ce second méfait est la manière dont est construit l'album. Chaque morceau à sa propre identité, lorgnant du post metal, au sludge, en passant vers le doom et des passages nettement plus psychédeliques. Varego fait la musique qu'il aime, et ça se ressent fortement. Hors de question de tomber dans la facilité en composant des chansons plates et vide, que du contraire, il vous faudra du temps pour assimiler toutes les subtilités des six titres.

 

D'après les informations distillées sur le communiqué de presse, les paroles sont influencées par Asimov, Lovecraft, Dick. J'aurais vraiment aimé pouvoir les lire, car cela doit incontestablement relever le niveau général de cet Epoch qui est vraiment une excellente découverte pour ma part.

 

Le message est clair, si vous ne vous retrouvez plus dans les nouvelles productions de Mastodon et autres, donnez une chance à Varego. Ils le méritent amplement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Doomyan - dans CHRONIQUES
commenter cet article

commentaires