Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 14:15

Autoproduction / 2006

Y-aurait-il eu récemment, 25 ans après (c'est un signe!) l'atterrissage de la soucoupe de notre ami La Denrée sur le champ de notre non moins ami Le Glaude, une nouvelle attaque extra-terrestre sur nos contrées, une armada de petits bonshommes de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel bien décidées à en découdre avec nous, certainement pour venger leur idole récemment décédée? Nous sommes, j'en ai bien peur, en droit de nous poser la question. Oui, mes amis, l'heure est grave. Après le monstre Costa Gravos et en attendant les effrayants Wormfood, voilà une belle bande de jeunes gens extravertis (mais pas "ex-travestis", puisqu'ils se travestissent toujours!) qui n'ont rien d'autre à faire, dirait-on, que de venir nous mettre une claque chez nous, alors que nous ne demandions rien à personne, tranquillement installés dans notre canapé à siroter un whisky on the rock'n roll baby... Pour corser l'affaire, il faut reconnaître que la puissance de feu a évolué en un quart de siècle: terminée la bonne vieille soupe aux choux, qui pourtant a fait ses preuves hein ma ptite dame, même pas de soupe au vermicelle ou au potiron! En lieu et place de ces délicieux breuvages, voilà l'envahisseur équipé de batterie électronique, violoncelle, tuba, percussions, sampleur, guitares, basse et micros. Tous aux abris! Bon, c'est vrai que La Denrée avait une démarche étrange, je reconnais aussi que son langage n'était pas très élaboré au début, et qu'il avait une manière singulière de ponctuer ses phrases par des hochements de tête compulsifs. Mais tout de même! Il avait un minimum de savoir-vivre! Vous mélangeriez du Gojira avec des violons, vous? Bon admettons... Mais vous ajouteriez le résultat obtenu à du System of a Down?? Oui?? Attendez... Allez, je dis n'importe quoi, disons, si on plaçait un solo à la wah wah à la fin? Oui, ça vous plairait?!? Vous trouveriez ça "original"?!? Ah oui mais alors, dans ce cas-là, c'est la porte ouverte! Moi aussi je peux le faire: pourquoi pas, pendant qu'on y est, de la musique de cirque, de la techno, une intro théâtrale au tuba, un porte-voix, un morceau instrumental genre "Summoning se met au death", une intro de batterie à la "Corporeal Jigsore Quandary" de Carcass, des cris déments, des passages funky, une autre intro digne des Shadoks en hommage au dieu défunt Claude Piéplu? Voilà, moi aussi je peux dire n'importe quoi! Pardon? Cirkle contient tout ça?!? Et d'autres choses encore?!? Et en concert, vous allez me dire qu'ils s'habillent comment? En lapin peut-être? Aussi?!? Bon j'abandonne... Je dois me rendre à la raison ou plutôt à la folie, ce nouvel escadron d'aliens emporte tout sur son passage avec ce 5 titres (+intro), réveille nos ardeurs les plus féroces avec un death flamboyant et rageur pour mieux nous transporter ensuite dans des lieux bizarres peuplés de riffs saugrenus. Je crois que nous sommes réellement perdus, moi-même je viens de m'enfiler cet assemblage iconoclaste 10 fois de suite afin de rédiger ce message de détresse, et voyez à quoi j'en suis réduit, j'ai totalement perdu le contrôle, j'ai même du mal à écrire vu qu'à chaque fois que ça repart à fond de balle mes bras se tendent, mes mains forment le signe de ralliement de ces habitants de la planète Métallor, tandis que ma tête se met à tourner à toute allure dans le sens inverse des aiguilles d'une montre sans que je ne puisse rien y faire. J'aurais dû me méfier vu le nom arboré sur leur navette, "La Fin de la Société Telle que Nous la Connaissons"! Apparemment, eux prônent la non-violence et dénoncent l'absurdité de notre civilisation actuelle; finalement, elle n'est peut-être pas si mal, cette nouvelle société... De toute façon, pour moi c'est trop tard, ils se sont déjà emparé de mon âme, et le pire c'est que j'adore ça! J'aurais dû le dire à leur chef dès que je l'ai vu, cet ostrogoth: "Mais pourquoi tu es venu ici, chez moi, et pas ailleurs?!?"

 http://lafindelasoc.free.fr

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 19:44

Interlude Music / 2006

On ne peut pas dire qu'on a pas été prévenu... L'an dernier, au Poulpaphone organisé à Wimereux, les déjantés de Costa Gravos avaient d'entrée de jeu cloué le bec à une assistance encore éparse en ouverture du festival. Nos lillois avaient fait étalage de leur éclectisme (le mot est faible) et de leur maîtrise, impressionnante au vu du répertoire ultra-varié qu'ils devaient exécuter. Et maintenant on se prend le skeud en pleine tête... Croiriez-vous qu'ils se sont arrangés? Pffffff... Bon, c'est vrai que les influences ne sont pas là pour arranger les choses: Naked City, un groupe qui peut vous placer les expressions "bossa nova" et "death metal" dans la même phrase sans cligner de l'oeil, et Mister Bungle, le projet hyper barré de Mike Patton (ah bon, parce qu'il fait des trucs "classiques" parfois?!?) Ca promettait... Et ça n'a pas manqué!! Pour résumer, si vous comptiez investir un jour dans l'achat d'un juke-box, gardez votre argent et contentez-vous de vous procurer ce bijou. Même quand on est prévenu, ça dépasse l'imagination. Outre le nombre incroyable de styles représentés (qu'est-ce qu'ils disent sur leur site... "Salsa, musique brésilienne, thrash, hard-bop, techno, jazz, drum'n'bass, ragga, reggae, grindcore, musette, disco, dub, valse, neo-metal", auxquels il faut ajouter les innombrables clins d'oeil et délires en tous genres), c'est la mise en place impeccable et l'intérêt très élevé du tout qui forcent le respect. Rarement un groupe a pu par le passé allier si bien richesse des influences et efficacité musicale. Les chansons, car elles méritent réellement cette appellation, s'enchaînent les unes après les autres de façon très fluide, sans que l'on trouve le tout indigeste. Pire, on en redemande... Vous en connaissez beaucoup, vous, des groupes qui, après vous avoir asséné quelques salves métalliques bien appuyées et agressives, vous claquent de but en blanc un pur morceau reggae, lui-même jalonné de parties électro, disco, grindcore,  lyriques, pour repartir de plus belle, comme si de rien n'était, sur un reggae suave et entraînant, avant de se décliner finalement sur plusieurs minutes et quelques notes lancinantes. Bob Marley+Aphex Twin+Cult of Luna+Napalm Death+............... (inscrivez le groupe de votre choix, il est sûrement dedans) = "Under the Sun", hallucination progressive de 9'38" en guise de firmament pour un album mémorable. Et le chanteur dans tout ça? Il va bien. Enfin, on aimerait pouvoir dire ça, mais... Est-ce que quelqu'un sera assez courageux pour aller vérifier? Toujours est-il que, malgré une schizophrénie avancée qui ne doit pas être facile à vivre au jour le jour ("Chérie, mon amour, passe-moi le SEEEEEEEEEEEEEL S'ILTEPLAAAAAAAIIIIII AAAAARGGHHHH merci tu es le soleil de mon existence..."), il assure son rôle avec un brio conférant à sa formation une crédibilité et un côté hors-norme de premier choix. Enchaîner gueulantes hardcore, chant lyrique et mélodies reggae (entre autres) avec une telle facilité est déconcertant. Mais jouissif pour l'auditeur. On se croirait parfois "bazardé" au beau milieu d'un jeu vidéo tout zarbi dans lequel on alternerait bataille de polochons, karaoké avec un collier à fleurs et corps-à-corps enflammés avec des dragons déchaînés. Merde, j'ai l'impression que j'ai été contaminé moi aussi. Garçon, une camisole s'il vous PLAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIT!!!!!!!!!!

www.costagravos.com

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 17:34

La Grèce nous envoie ce groupe très prometteur qu'est Crave For Light, nous gratifiant ici d'une seconde démo après leur premier méfait Nostoi Vlekle Dem Noi Puschta déjà fort convaincant, bien que trop court à mon goût (2 titres). Ici, nous constaterons avec ce 6 titres une évolution du groupe; le chant guttural n'est plus utilisé, rendant les compositions de Crave For Light nettement plus "gothiques" (au sens large du terme), mais les claviers sont toujours aussi présents. Crave For Light maîtrise parfaitement son art froid et mélancolique à la manière d'un Paradise Lost (récent), Katatonia ou encore Tiamat, dont on retrouvera une reprise d'ailleurs!!
Des morceaux très bien construits donc!
En somme, une démo très agréable pour tout fan du style! Vivement l'album!

 www.craveforlight.cjb.net

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2006 2 04 /07 /juillet /2006 20:38

Burning Heart / 2004

     Vous cherchez de la diversité? Ne cherchez plus. Le respectable label suédois Burning Heart a eu l'excellente idée de sortir à la fin 2004 une compilation réunissant des morceaux de la plupart de ses artistes, avec quand même des noms tels que the (International) Noise Conspiracy, Turbonegro, Nasum, Raised Fist, Give up the Ghost, The Hives ou encore Millencollin ("Ah oui varié donc!"). En pas moins de 38 titres (!) répartis sur 2 CDs, vous avez largement le temps de vous éclater selon des tempos somme toute assez variables. Et il n'y a pas que les tempos qui sont diversifiés sur cette compil: du gros hardcore qui tâche de Nine et Raised Fist au hip-hop entraînant de Promoe et Looptroop, en passant par le rock groovy de Turbonegro et the Peepshows et les brulôts des cultissimes Refused, The Hives ou T(I)NC, il y en a pour tous les goûts et toutes les humeurs. D'ailleurs, si cela ne vous suffit pas, la seconde salve saura, sans nul doute, vous faire entendre raison, à coup de Give up the Ghost, Nasum, Between Us ou Voice of a Generation. Vous aurez même le droit de trinquer un coup sur le dernier morceau en chantant (fort!) "No one likes us" avec nos amis hooligans de The Business. Voilà, c'est tout... Pour le 1er CD!! Si vous êtes sorti sain et sauf de l'écoute des 24 morceaux du CD1, Burning Heart se charge d'enfoncer le clou et pas avec n'importe quoi, voyez plutôt: des reprises de Minor Threat (Division of Laura Lee), d'Iggy Pop (Turbonegro), de Refused (Nasum!), de SOD (Nine), de The Pioneers (Club Killers) et d'Asta Kask (Millencollin, avec une petite visite du défunt Mieszko de Nasum... Attention ça arrache!!); des featurings à n'en plus finir (contribution de membres de At the Gates, Entombed, Breach, NOFX, Soundtrack of our Lives, The Haunted...); un remix ("Armed Love" de T(I)NC par Blacksmoke) et deux "simples" inédits (eh oui, on devient difficile!): The Lost Patrol Band et Moneybrother/Looptroop. Ouf! C'est (vraiment) fini! Si vous ne savez pas par quel bout commencer, je vous donne un truc: de la même manière que je vous conseillerais d'aller voir du côté de Temple Bar pour une 1ère visite de Dublin, vous pouvez, pour donner le ton, ouvrir le bal avec la reprise de SOD par Nine (+ Entombed / The Haunted). Désolé, je ne suis jamais allé à Stockholm ni à Goteborg...

     38 titres, rien à jeter et, ah oui au fait, le tout pour moins de 9€: y'a vraiment de quoi se la faire, cette Heart Attack!!

www.burningheart.com 

Partager cet article
Repost0