Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2022 3 03 /08 /août /2022 15:38
INTERVIEW AVEC TRAGOS

Cap sur la Normandie avec cet entretien avec TRAGOS qui nous proposent un death metal conceptuel et inspiré.

 

Hello et bienvenus chez Yargla !!!Dans un premier temps, pouvez-vous présenter TRAGOS de sa formation initiale à aujourd'hui ?

 

François : TRAGOS est né dans la tête de Cédric, notre guitariste et compositeur.Pendant le 1er confinement, il a commencé à composer des morceaux mélangeant des riffs de Death Old School avec des parties d’oeuvres de musique classique transposées à la guitare et basse (une idée de génie!!!!)Il m’a ensuite fait écouter quelques trucs, j’ai directement adoré et la suite s’est faite naturellement étant donné qu’on se connaît depuis 30 ans tous les deux et qu’on a déjà beaucoup joué ensemble en groupe dans le passé (EREKTION 1998-2006)

Ensuite, nous avons galéré pendant un moment pour trouver un batteur et un chanteur…. et il y a six mois environ, nous avons eu la chance de trouver Antoine, qui a pris le chant de manière magistrale !!!!Par contre, toujours pas de batteur à l’horizon pour le moment…. j’en profite donc pour lancer un appel haha

Antoine : Je suis tombé sur Tragos par hasard sur les réseaux, les riffs me plaisaient bien, le projet correspondait complétement à ce que j’aimais. J’ai pris contact avec les gars dès l’instant où j’ai entendu les versions instrumentales des premiers morceaux sur Youtube. J’ai adoré enregistrer les morceaux et en peu de temps, une belle relation est née avec François et Cédric, que je n’ai vu qu’une fois pour l’instant !

 

 

Vous proposez un death metal aussi varié et mélodique que technique et inspiré par l'ancienne école. Quels sont les groupes, compositeurs, qui vous inspirent lors de la création des morceaux ?

 

François : En ce qui concerne la partie OSDM, je dirais sans hésiter Morbid Angel. Quant à la partie Musique Classique, je vais laisser ça à Cédric

.Cédric : Avec François nous partageons beaucoup de références communes dans le Death-Metal.

Bien que n'ayant jamais été particulièrement initié dans le domaine de la musique classique, d'autant que je me souvienne, je l'ai toujours adoré. J'y retrouve une virtuosité et une pugnacité caractéristiques au Metal : par exemple les premières notes de "Raining Blood" de SLAYER me font complètement penser à "In The Hall of The Moutain King" de GRIEG.

Aujourd'hui dans ma composition j'essaye d'imbriquer la mélodie de façon intrinsèque à la musique elle-même et non pas de façon ornementale comme le font la plupart des groupes dits "symphonique". De rares groupes l'ont fait, je pense notamment à BELIEVER avec l'album "Dimensions". Après je n'ai jamais fait de solfège et je ne suis pas encore prêt à troquer ma guitare électrique contre un violon ! Je considère faire du Metal avant tout et c'est l'album "Masters of Puppets" de METALLICA qui a déclenché ma vocation.

INTERVIEW AVEC TRAGOS

Comment se passe d'ailleurs votre façon de composer et vos répétitions ?

François : Pour l’instant, c’est un projet à distance, on fera de vraies répètes (et des lives) une fois le batteur trouvé…. et on compte bien sur cet album pour en trouver un.

 

L'album que vous sortez est assez conceptuel notamment au niveau des paroles, pouvez vous nous en dire plus à ce sujet ?

Cédric : Le nom TRAGOS signifie le bouc en grec, il a formé le mot "tragédie" (littéralement "le chant du bouc") qui était sacrifié comme victime propitiatoire dans l'espoir d'obtenir la clémence des Dieux... La mythologie grecque est une source d'inspiration inépuisable, le mythe de Prométhée n'est pas vraiment différent de celui de Lucifer : celui qui veut apporter la connaissance à l'homme se retrouve déchu ! HORACE, dans la tradition latine, reprendra cette thématique dans ses Épodes : "Libidinosus immolabitur caper et agna Tempestatibus" ("je sacrifierai un bouc lascif et une brebis aux Tempêtes") Charles BAUDELAIRE empruntera aussi chez les anciens grecs le célèbre aphorisme d'HIPPOCRATE : "l'Art est long et le temps est court"...

Finalement n'est-ce pas la même histoire qui est racontée depuis le début de l'humanité, des tragédiens antiques aux poètes modernes ? Alors je n'ai pas le sentiment de vraiment créer quelque-chose mais plutôt de perpétuer une tradition.

 

Quel regard portez-vous sur la scène métal dans votre/vos région(s) ?Quelques groupes à nous proposer ?

 

François : Alors la scène locale, pour moi (Normandie), est malheureusement sur le déclin (comme partout j’ai l’impression) mais il reste de très bons groupes tout de même : Fatal, Evolution Zero, Stronghold sont les 1ers qui me viennent à l’esprit.Je rajoute Praim Faya que j'ai découvert en live la semaine dernière

INTERVIEW AVEC TRAGOS

Avez vous d'autres projets en dehors de TRAGOS ?

 

François : Personnellement non. Il n’y a qu’Antoine qui officie également dans Evolution Zero et a un One-man-band, Omena (Black Metal).

Antoine : Je chante dans le groupe de Trash-death normand « Evolution Zero », nous travaillons actuellement sur un 3e album. J’ai aussi créé un projet orienté Black Metal atmosphérique nommé « Omena », j’alimenterai dans le futur la page Instagram et Facebook de mes compositions.

 

 

Quelles sont vos attentes suite à la sortie de l'album ? Des concerts prévus ?

 

François : Le but premier est de se faire connaître pour trouver un batteur et ensuite répéter et faire du live.Il était de base prévu un EP mais c'est finalement un album de huit titres qui voit le jour.

Antoine : C’est vrai qu’un batteur serait le bienvenu. Il me tarde de répéter et de chanter sur les morceaux. Nous avons hâte de les faire vivre en live

 

Un Ep était prévu de base mais c’est en fait un album qui voit le jour. Qu'est ce qui a encouragé ce changement ?

 

François : Au début on ne savait pas si notre concept allait prendre, donc on s’est dit « un EP 5 titres ça suffira » (mais on avait 8 morceaux enregistrés). On a sorti un single et au vu des retours, on s’est dit qu’on pouvait finalement sortir les huit.

 

 

On vous invite à faire un festival !Vous avez carte blanche pour choisir les 4 groupes qui partageront l'affiche avec vous. Quels seraient-ils ?

François : Suffocation, Morbid Angel, Desultory et Deteriorate.

Cédric : Mozart, Beethoven, Chopin et Rachmaninov ;)

Antoine : Bolt Thrower, Vital Remains, Death, First Fragment, merci pour l’invitation, c’est quand ?

 

 

Merci pour vos réponses,  longue vie à Tragos!

Partager cet article
Repost0

commentaires