Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2021 1 03 /05 /mai /2021 00:14
FEED THEM DEATH-'Panopticism: Belong/ Be Lost'

VOIDHANGER RECORDS/2020

 

 

Pour cette chronique, nous retrouvons un projet déjà paru dans nos pages et ayant laissé une forte impression, j'ai nommé : Feed Them Death.

 

Fort d'un premier album qui proposait déjà un brutal death grind des plus détonants, Void, chef d'orchestre de Feed Them Death que l'on a aussi pu connaître dans le combo italien Antropafagus, s'est accaparé quelques sombres esprits en featuring pour apporter encore plus d'ambiance dérangée à son art.

 

On y retrouve donc toute l'énergie dévastatrice du 1er album avec une touche encore plus oppressante mais néanmoins accrocheuse avec par exemple de très bonnes ambiances mélodiques comme sur « Apologue Of Descent ».

Le travail rythmique y est fou, les blasts déroulent, les vocaux alternent toujours cette voix death ultra gutturale à un chant plus black.

 

Nous parlions d'oppression ; « For Our Insolent Death » en est le porte drapeau avec son ambiance presque doom/sludge aux mélodies dissonantes ici puis lourdes à d'autres instants.

 

Cette oppression s'affiche sous une forme plus noisy/ ambient sur « Prescience/Evokism III » avec cette mélodie de guitare qui se répète, hypnotisant l'auditeur puis des notes de violons stridentes ainsi que des samples qui laissent place à un ressenti maladif dérangeant.

 

« Break The Infi-Nite » en impose également, se faisant riche en changements rythmiques complètement fous, proposant des passages blastés ultra bourrins puis d'autres plus punk/grind, et une vélocité énorme et toute aussi dérangée.

 

Un concentré déjanté de rage opère aussi votre malaisance avec « Dead Is Better » où les riffs déchirent à l'extrême alors que la batterie et les chants vous ensevelissent sous un amas de ruines tant l'ensemble vous explose en pleine face.

 

Un second album terrible de brutal death/grind schizophrénique, Feed Them Death reprend sévèrement là où il nous avait déjà laissé gravement atteints.

Depuis, un Ep est sorti et l'opus à suivre est déjà sur le point de voir le jour.

Autant dire que Void se plaît à brutaliser nos frêles esprits.

Du lourd, catchy et violemment addictif, à ne pas mettre entre toutes les oreilles sauf si vous souhaitez la désintégration des non avertis.

 

https://www.facebook.com/feedthemdeath

Hugh Grunt

Partager cet article
Repost0

commentaires