Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 15:30
ROTTEN-'Rotten'

BLEED RECORDS/2019

 

Première rencontre pour nous avec le label montant français BLEED RECORDS spécialisé dans le style death metal old school/grind/black et autres finesses du Metal extrême.

Pour l'occasion laissons entrer Rotten, groupe de l'Ouest de la France qui, avec cette première galette balance un death cradingue à souhait qui hume bon l'ancienne école.

Nous noterons que deux des membres ne sont pas inconnus de nos pages puisqu'il faut compter sur Ben et Guillaume de The Bottle Doom Lazy Band précédemment passés chez nous.

 

Avec ce cd, les plus nostalgiques auront la larme à l'oeil tant la formule proposée regroupe les éléments obligatoires du death metal de la 'bonne époque'.

 

L'ambiance est forcément malsaine, crade, le son des grattes vient du fin fond des abysses et bourdonne occasionnant de sérieux problèmes sur l'échelle de Richter, la rythmique écrase, variant du mid tempo à des instants plus rapides.

 

Le son général ne sera pas sans rappeler les combos scandinaves ' d'antan' comme Dismember, Grave et j'en passe.

Le chant en impose également et assure ces intonations à la Van Druinen ou encore John Tardy.

 

Prenez « Umbilical Cord Of The Purulent Planet » ; ce titre ous assomme par sa lourdeur et son groove ultra bétonné, c'est sale, poisseux et si plaisant.

On saura apprécier également dans ledit titre, cet instant ou Ben part en vocalisation digne de TBDLB, posant ici sa touche presque théâtrale bien à lui que l'on reconnaîtrait parmi 666 groupes.

Les riffs accrochent bigrement et les rythmiques sont écrasantes.

 

On appréciera aussi les passages headbanguesques de « Stellar Echoes from the Decomposed Life » ainsi que les accélérations enivrantes. Sûr qu'il y a du y avoir plus de vingt litres de bière renversée des gobelets de concerts sur ce titre fidèle à l'esprit sachant varier de passages à pogos à d'autres nettement plus lourds, lents et oppressants.

 

Rotten distribue des torgnoles à gogo également sur « Floating Among The Dead Celestial Bodies » et son début tonitruant puis cette agressivité ambiante. Les passages différent et savent maintenir une accroche incontournable.

Le titre tartine, et retourne l'auditeur en moins de deux.

Rythmiques étouffantes, chant toujours aussi hargneux et riffs qui retranscrivent vos pires cauchemars, autant dire qu'on est dans le bon.

 

Nous baisserons le chapeau à six pieds sous terre pour cette reprise d'Obituary « 'Til Death » qui respecte bien l'originale et l'on sent que le combo a pris un réel plaisir dans son exécution.

Le flot est plus compréhensible que celui du sieur Tardy mais il est certain que les nostalgiques évoqués en début d'article auront le sourire jusqu'aux oreilles à l'écoute de ce clin d'oeil.

 

Merci donc Bleed Records pour dégoter de si bonnes productions. Cette galette proposée par les gars de Rotten est un véritable hommage à la scène death metal old school et l'esprit retranscrit fait énormément plaisir, vivement la suite !

 

Hugh Grunt

Partager cet article
Repost0

commentaires