Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2019 2 11 /06 /juin /2019 17:47
AUTOMB-'Esoterica'

SATANATH RECORDS/FINAL GATE RECORDS-2019

 

Fruit d'une collaboration entre Satanath Records et Final Gate Records, l'album du jour « Esoterica » nous est proposé par le groupe américain Automb formé en 2017 qui sévit dans un black metal agrémenté de la lourdeur du death metal.

 

Pendant un peu plus de 40 minutes, les morceaux se déroulent dans une ambiance des plus sombres, avec une rythmique principalement violente, résidant d'ailleurs comme l'axe de violence le plus impactant dans l'oeuvre tant le travail rythmique est aussi carré que lourd.

 

Le travail des mélodies de guitares est également bien mis en avant, et d'ailleurs concernant le chant des grattes puis du travail proposé on retrouve les influences des groupes de brutal black scandinaves à la Marduk ou encore Dark Funeral.

 

L'apport d'un clavier pose une ambiance assez mystique et assombrit encore l'atmosphère comme sur « Blood Moon » et son côté très mélancolique dans l' exécution. Le tempo y est d'ailleurs plus lent que sur les autres titres qui eux distribuent un côté plus apocalyptique.

Néanmoins, l'énergie qui se dégage du titre a un bon impact de même que pour un titre comme « Frozen » qui se trame dans le même esprit, sur un mid tempo lourd et mélancoliquement mélodique.

 

On appréciera l'esprit guerrier de « Summoning The Storm » puis ce chant également éraillé et agressif. A noter que le chant est déclamé par une dame qui gère fort bien son art et ces vocaux savent se poser aisément à l'ambiance destructrice.

Les riffs s'enchaînent rapidement et les rythmiques n'arrêtent à aucun moment la distribution de raclées.

 

Citons aussi « Mourned » qui est une véritable guerre tant les riffs se font agressifs.

Le morceau alterne sur un passage très épique où le solo vient se poser de manière plus atmosphérique, puis le passage lourd mené par une batterie assez tribale vient vous remettre la grappin dessus pour vous replonger dans le tourbillon chaotique et brutal. Ici aussi, on appréciera les petites touches de claviers venant apporter un aspect assez intriguant, englobant les passages.

 

Le brutalité s'intensifie aussi sur le titre d clôture : « Into Nothingness » qui effectivement expédie l'auditeur dans le néant à la fin de l'album.

Des mélodies assez glaciales et une rythmique emplie de blasts, de contre temps, des variations plus lourdes s'imposent en break également et le chant se fait toujours aussi barbare.

 

Bien que n'étant que la première œuvre d'Automb, il est à noter que les membres sont déjà forts d'une expérience bien corsée (certains ayant bossé avec des combos comme Necrophagia et Morbid Angel. Les amateurs de violence rythmique mais mélodique apprécieront cet album qui renferme de très bonnes ambiances et qui assure dans son exécution diabolique.

Album bigrement appréciable.

 

Hugh Grunt

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires