Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2018 2 02 /01 /janvier /2018 18:35
GRAVESTONE-'Proud To Be Dead'

SLIPTRICK RECORDS/ 2017

 

 

Gravestone est un groupe de Death Metal italien initialement crée en 1992 connu notamment pour avoir fait un seul et unique EP en 1994 appelé "Symphony of Pain". C'est donc avec cet EP "Proud to be Death" chez Sliptrick Records que le groupe sonne son retour au studio d'enregistrement. Cet EP comporte 5 titres pour un scud d'une durée de 30min alliant leur Death traditionnel à leurs goûts en matière horrifique et au clavier/synthétiseur, qui apporte cette touche progressive à leurs morceaux.

 

Lors de l'écoute de l'EP, on constate que le groupe jouit d'une maitrise dans la composition de ces morceaux, les gars n'ont pas peur d'inclure moult rythmes plus ou moins énergiques qui allient parfaitement les cordes à la batterie, et emploie le clavier dans les moments plus calmes et mélodiques, faisant souvent interlude entre deux passages assez violent. Par ailleurs, le groupe n'hésite pas à nous montrer pas mal de ses influences et n'hésite pas à piocher chez le mélodique, le Heavy, des musiques totalement inspirées des films de Dario Argento, et le plus flagrant est qu'il possède cette touche scandinave laissée sur le Death Metal dans les 90s. Mélangez tout cela avec une jauge calculée au millimètre prêt et vous obtenez une spécificité de Gravestone. Le vocaliste se permet aussi d'user plusieurs manière de chanter, passant d'un guttural Death à un guttural Black comme pour le 3ème morceau "Eyes Withouth A Sight", mais le tout de manière ajustée de façon à ce que ça ne sonne pas anodin.

 

Dans l'écriture des paroles, on retrouve l'inspiration à la matière horrifique italienne dont à donné le cinéma italien et le Giallo (Fierté nationale chez les rital), la littérature de Lovecraft, son cycle du rêve et le mythe de Cthulhu, la religion et ses dérives afin d'atteindre la divinité... En somme, l'horreur et tout ce qui en découle.

 

Cet EP signe donc le retour de Gravestone, un groupe qui avait d'abord disparu en 1995 suite au départ d'un membre mais qui a su renaïtre de ses cendres en 2013. Il nous livre un EP prometteur qui, même si loin d'être novateur ou avant-gardiste, maitrise un panel de sonorité maitrisé et une efficacité à n'en pas douter qui peuvent rappeller Fleshgod Apocalypse ou encore Death pour citer de grands noms. Un groupe qui plaira sans l'ombre d'un doute aux amoureux de Death Metal, qu'ils soient plus old-school ou moderne.

 

https://www.facebook.com/Gravestoneofficial

 

Skarjay Nygma

 

Partager cet article
Repost0

commentaires