Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Liens

1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 23:02
ECHELON- ' Indulgence Over Abstinence Behind The Obsidian Veil'

2015/ METAL INQUISITION RECORDS

 

 

Il est relativement fréquent chez Yargla de devoir se coller à des chroniques d'oeuvres de combos internationaux.

C'est donc sans surprise, suite à la phrase précédente que nous allons nous pencher aujourd'hui sur Echelon groupe avec cette particularité puisque ici, nous avons des membres très expérimentés de Suède, d'Angleterre.

 

Vous jaugerez vous même le degré d'expérience dans la mesure où nous retrouvons ici Dave Ingram que l'on a pu déjà entendre vociférer dans Bolt Thrower ou encore Benediction par exemple, et Rogga Johansson que l'on connaît également dans Paganizer, Ribspreader ou encore Putrevore pour ne citer qu'eux.

 

Concernant le style proposé, c'est à nouveau sans suspense que le duo opère dans un death metal des familles.

 

On fait dans le puissant, le lourd et le bien huilé qui plaira énormément aux amateurs de la scène d'antan. L'esprit est là.

 

Les morceaux se font variés maintenant tout de même une lignée mélodique riche alliée à une puissance lourde.

 

Les morceaux s'enchaînent naturellement, énergiques et entraînant comme pour « Cadre » où se déchaîne le multi instrumentaliste Rogga Johansson. On retrouve une véritable alliance du death metal un peu punk à la sauce british (d'ailleurs la voix du sieur Ingram n' est pas anodine à cet effet) et du metal plus scandinave, à entendre mélodique et lourde agrémenté içi de quelques envolées plus épiques.

 

Prenons également pour exemple « Adversary » qui démarre en trombe tel un véritable panzer, riffant par rafales tout en écrasant tout rythmiquement sur son passage. Le titre évolue ensuite vers quelque chose de plus saccadés semés d'accélérations bien pogotantes.

 

Les nostalgiques, les vieux de la vieille deviendront incontrôlables sur le titre éponyme « Indulgence over Abstinence Behind The Obsidian Veil » et ses premières notes thrash à souhait. Ce qui suit colle également au carreau, à savoir une rythmique accrocheuse, des riffs lourds, et ce chant de sieur Ingram fidèle à lui même.

 

Un bien bon album, sorti en 2015 déjà, qui saura donner du plaisir gras aux death metalleux de l'ancienne école.

Lourd, aux mélodies facilement mémorisables, des rythmiques à porter une minerve pendant 2 ans, avec quelques nuances épiques un peu plus black.

A noter qu'un album est sorti un an plus tard avec un line up renforcé de deux membres supplémentaires. A l'écoute de ce premier opus, il vous sera naturel d'attaquer la suite rapidement.

Hugh Grunt

Partager cet article

Repost 0
Published by Hugh Grunt - dans CHRONIQUES
commenter cet article

commentaires