Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Liens

25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 21:29
AXIS OF DESPAIR- 'Mankind Crawls'

GIVE PRAISE RECORDS/SPELA SNABBARE RECORDS /2016

 

 

Dans les terres nordiques et en Suède plus exactement, un groupe ne respecte pas la tradition clichesque de sa nation. En effet, Axis of Despair n'est pas un groupe de Black Metal aux ambitions sataniques de brûleurs d'églises, mais il s'agit d'un groupe de Grindcore ! Leurs membres sont d'ailleurs d'anciens et d'actuels membres des groupes Nasum, Coldworker, Infanticid, Volturyon, Livet som insats, Nervgift et Overtorture... Autant dire qu'ils ont bien fait leurs bosses dans le genre !

Dans cet EP nommé "Mankind Crawls", le groupe nous offre 6 titres pour une durée totale de... 9 minutes ! Ça peut sembler court pour les non-adeptes mais les productions de Grind sont connues pour leurs durées très courtes ("You Suffer" de Napalm Death, 4 secondes, tube interplanétaire) généralement sous les 4 minutes mais d'une intensité remarquable. Et cet EP ne déroge nullement à la règle.C'est du Grind old-school sous sa forme la plus pure, la plus crue ! Il n'y a pas question ici de mélange à du Death, d'Indus ou de Black façon Anaal Nathrakh, c'est des blast-beats à foison, de court riff rapide, de texte hurlé primairement. Le groupe joue allégrement avec le rythme en proposant régulièrement une formule binaire pour leurs morceaux: D'abord une partie plus rapide et frénétique et une seconde plus lente et lourde sur les cordes qui attérit souvent en plein milieu de morceau. Cette formule se retrouve dans la moitié de l'EP, notamment sur le premier morceau "The Last Sight", "Under the Surface" et "Skulking". Les trois autres morceaux, "En Vansinnesdans", "Enclave" et le final "Life on Standby" eux conservent le rythme initial, jouant plus sur les changements de rythme abruptes et spontanés qui caractérisent le genre.

En somme, un EP très fort sur le plan personnel par son côté old-school qui mérite qu'on s'intéresse au groupe tant il rappelle "la bonne vieille époque" ou alors les gros groupes du Grind pur tel Napalm Death ou Wormrot. C'est 9 minutes qui vont vite mais qui s'écoutent intensivement et qui parlent à ceux qui sont déjà adeptes du genre.

Skarjay Nygma

Partager cet article

Repost 0
Published by Skarjay Nygma - dans CHRONIQUES
commenter cet article

commentaires