Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 23:07
UFORIA-'Fight Or Flight'

AUTOPRODUCTION/2016

 

 

Nous voici aujourd'hui au Canada pour cette chronique d'Uforia qui nous propose un Ep de 5 titres d'une vingtaine de minutes et il s'agit ici de leur troisième production.

 

En tout premier lieu, force est de constater que le rock heavy/grungy du combo est vraiment très abordable pour tout auditeur lambda.

En effet l'ambiance est bien rock avec des côtés plus pêchus par moment, et les canadiens incluent également quelques parties de grattes bien seventies, un peu psyché rock'n'roll comme sur « Is Anybody Living ? » .

 

Les mélodies instrumentales et vocales se complètent bien et d'ailleurs vocalement, on pourrait faire un rapprochement avec le chant d' Incubus voire même quelques intonations du chant clair que l'on retrouve chez The Dillinger Escape Plan.

 

Les morceaux sont souvent appuyés de choeurs sing-a-longesques comme à la fin du titre en question conclu par une mélodie mélancolique au piano.

 

« Fight or Flight » se fait accrocheur par sa rythmique très dansante, rock'n'roll et le refrain avec encore une fois les choeurs restent en tête. Un bon passage à la gratte apporte même ce côté 70's à nouveau. C'est assez planant puis l'on revient à cet air catchy.

 

« Wake Me » démarre à l'acoustique, et pour le coup, concernant cette ballade, on pensera à Silverchair. Un jeu de questions/réponses entre ce couplet posé légèrement aux arpèges et ce refrain qu'il lorsqu'il démarre injecte une énergie avec les guitares plus lourdes. Une ballade aux variations plus brutes dont l'assemblage dégage un concentré d'émotions.

 

Les émotions sont également mises en avant sur « Overthrow » qui se démarque de ses comparses puisqu'ici le côté acoustique dure tout le long du titre. L'ambiance est toujours principalement rock très abordable et le groupe sait maîtriser à nouveau cette patte catchy.

 

« Radiation » appuie quant à elle sur l'ambiance rock psychédélique avec d'excellentes mélodies et soli de gratte qui renvoient directement à l'époque, et le boulot rythmique,lui, bien balancé.

 

Un Ep frais et sympathique pour tout amateur de (hard) rock accrocheur, et c'est du Canada qu'il nous arrive. Jetez y donc une oreille.

 

Hugh Grunt

Partager cet article
Repost0

commentaires