Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Liens

14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 14:23
SLUDGEHAMMER- ' The Fallen Sun'

AUTOPRODUCTION/2016

 

 

Si nous devions faire une liste des villes canadiennes les plus affluentes, Toronto serait forcément dans le lot. Berceau de nombreuses personnalités tel le "rappeur" Drake, le catcheur Edge, les "acteurs" Stephen Amell ou Keanu Reeves ou même la princesse de l'EBM Jennifer Parkin du groupe Ayria (Un de mes groupes préférés, je profites de cette occassion pour la citer !), Toronto ne manque pas de ressource. Et si les gars du groupe Sludgehammer sont à rajouter sur cette liste ?

Existant depuis 2013, le groupe nous propose son premier LP "The Fallen Sun" composé de 11 titres pour un total de 55 minutes groovy et rythmées qui vont faire bouger les têtes à l'ancienne ! Car si il y a quelque chose de mystique dans ce groupe, ça doit bien être cet aspect old-school. Les sonorités sont assez conventionnelles, on est bien loin de l'originalité du progressif ou du djent, mais c'est tellement bien foutu que ça en est génial ! Avec une dominance Thrash très 80s et Heavy façon Iron Maiden, le groupe s'amuse et se moque d'être avant-gardiste; mais il nous propose tout de même une pléthore de sonorité dans laquelle le groupe s'affirme et s'essaye à merveille.

Le groupe joue assez subtilement avec la variante du Death Metal par exemple; les lyrics sont une critique sociale jonchée de délire horrifique à la Evil Dead, le chanteur Chris Szarota varie entre un chant clair très énergique et des gutturaux maitrisés tout le long du LP et certains titres sont clairement à dominance Death, notamment "Ectogenesis", le très énervé "Revolting" ou encore le très très lourd "Casualties" ! On retrouve aussi quelque sonorité Heavy et Power dans le titre "Black Abyss" qui possède une superbe introduction mélodique au piano et aux violons.

 

Les guitares de Jeff Wilson et de Tyler Williams résonnent à merveille peu importe le titre, d'ailleurs il y a un magnifique solo de guitare dès le premier titre "Demons From The Woodwork", Dan Ayers guide tout le monde avec sa basse et accompagne le chanteur sur le vocal et Fernando Villalobos suit parfaitement tout ce petit monde mais se permet d'exploser de temps à autre, comme sur "Revolting" où il est omniprésent.
 

Sludgehammer fait parti de ces groupes sans pression, ceux qui font de la musique pour le fun, qui s'amuse à créer et à jouer sur scène. Leur premier LP est un succès, une belle pièce old-school qui montre une synergie des membres du groupe et un bel éventail de variation sonore, clairement à recommander à tout les fans de Thrash et de Death 80's qui cherchent à rajeunir leur musicothèque !

 

Skarjay Nygma

Partager cet article

Repost 0
Published by Skarjay Nygma - dans CHRONIQUES
commenter cet article

commentaires