Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Liens

31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 12:25
INDIVIA-'Horta'

ARGONAUTA RECORDS/2016

 

 

Une des raisons qui motive à écrire des chroniques pour un webzine c'est le fait de pouvoir découvrir des groupes sur lesquels tu es passé totalement à côté vu le nombre incalculable de sorties à la semaine. Vous avez donc aisément compris que Indivia est une découverte en ce qui me concerne.

 

Indivia est un trio instrumental nous venant de Padoue en Italie. Le groupe s'est formé en fin 2012, en 2014 le groupe sort son premier ep « Belladonna » en autoproduction. Et donc en 2016 sort « Horta », sur Argonauta Records ( qui est décidément très actif ces derniers temps ).

 

Oh, j'ai oublié de vous préciser que les transalpins officie dans un Stoner Doom instrumental de haute volée. Alors oui, les influences de groupes cultes tel Black Sabbath, Sleep, Bongzilla voire même Karma To burn se font ressentir. En ce qui me concerne c'est plus un point positif qu'une tare.

 

Dès l'intro de « Dharma » et de son riff de basse pachydermique, Indivia vous inflige un uppercut qui vous fera vaciller. Un riff accrocheur répété inlassablement, une batterie qui cogne sévère. Le K.O n'est déjà pas loin. Premier round remporté haut la main par le trio.

 

Donner son avis sur ce genre d'album revient à répéter les mêmes superlatifs. Les titres s’enchaînent, se ressemblent, mais on en redemande, encore et encore. Le visage devient de plus en plus tuméfié au fur et à mesure des pistes. La tête bourdonne par la lourdeur crachée par nos enceintes. Ce son puissant, tel un crochet du droit de Rocky Marciano, est juste limpide et énorme. Ce son sert à la perfection les compose du groupe. Alourdissant les riffs monolithiques, tout en appuyant les parties plus enlevées.

 

Seul petit défaut notable de cet album est sa durée. Seulement 32:47. C'est peut être pour ménager les auditeurs les plus fragiles. Me concernant ça a pour conséquence direct de laisser la touche repeat de mon lecteur enclenchée. Bon, je vous laisse, je retourne m'en remettre une petite couche. Vivement la suite. Coup de cœur.

 

Doomyan

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Doomyan - dans CHRONIQUES
commenter cet article

commentaires